Accueil » Molmedog – Mery Olmedo – J’aime mon corps – Je suis Moi Même

Molmedog – Mery Olmedo – J’aime mon corps – Je suis Moi Même

J’avais remarqué Mery OLMEDO – Molmedog sur Instagram, grâce a ses postes. Son attitude positive, sa façon de mettre en avant sa « Grande Taille » avec beaucoup charme d’ailleurs, m’avait conquis.

Son contenu photo et vidéo, donne envie de la connaître plus, et suivre son exemple, d’avoir une positive attitude, et vivre chaque instant avec sourire, dans une monde ou les canons des beautés sont imposés.

J’ai envie de vous la présenter, de faire connaissance plus et connaître sa recette du succès !

Crédits photo : Molmedog – Mery Olmero & Rafa Chévira

Bonjour Mery : Peux tu te présenter ?

Bonjour, je suis Mery, 32 ans, modèle Grande Taille et photographe de profession, femme très fière et heureuse, aujourd’hui.

Pourquoi tu précise « aujourd’hui » ?

Car aujourd’hui je suis très positive, j’ai appris à aimer mon corps après avoir lutté avec mes « poids » toute ma vie. Car depuis toute petite, j’ai vécu cette forme d’essayer contrôler mes poids et mon alimentation, qui s’appelle  » Un Régime ».

Imagines, quand j’étais adolescente, il était encore plus difficile. Avoir ces kilos de trop, ça me gênait, je ne voulais pas aller à la piscine, par exemple. Je détestait mon corps. Je rêvait d’être mince et de ne pas avoir ce cul énorme qui me posait tant problèmes.

Et à l’âge adulte ?

Oh mon Dieu ! C’était la montagne russe ! J’ai pris plus des poids. Ensuite j’en ai perdu. Et j’ai repris encore….

Il y a deux ans, j’ai décidé de perdre des poids. Et enfin, j’ai compris, que autant je perdait, il me restait quand même beaucoup. Et qu’au final, j’étais heureuse, j’aimais mon corps, comme il était.

En fait, ce que je détestait depuis tant du temps, je l’aimais. C’était mon corps.

Aimer sa Grande Taille….

Crédits photo : Mery Olmedo – #Molmedog (Instagram)

Comment as tu compris le fait d’aimer ta « grande taille » ?

En me regardant dans le miroir. Tous les jours.

En examinant mon corps de près, en voyant les autres femmes comme moi, comme une référence du changement de vision, en lisant, je me suis énormément documenté.

Tout ce travail de compréhension, de documentation sur mon corps, m’avait aider de changer ma vision, assez cliché, sur mon corps. Et depuis, tout a changé. Mon monde a changé.

Des collaborations avec des marques, comme : Fabletics, Los Kimonos d’Yvonne, et petites marques de maillot des bain.

Il y a une necessité de dire, que j’étais approchée et j’ai collaborée avec des marques de jouets sexuelle, car, je n’ai aucune problème avec la thématique Adulte. Toutes ces collaborations m’ont donné un vraie confiance, de continuer a croire en moi.

En quoi consiste ce changement, dont tu me parles ?

Je me suis, dit, et pourquoi pas, mettre en valeur, tout ce qui m’avait rendu complexée. Je commencé a montrer mon corps au monde, j’avais envie de doner de la visibilité et aider d’autres femmes à se retrouver.

Je voulais les aider se « retrouver », se sentir bien comme elles sont, sans complexes. Chacune d’entre elles.

Et maintenant ? Quand je regarde tes photos, tellement positives…

En ce moment, j’ai repris du poids, mais ce n’est plus un problème ! Je me sens toujours parfaite. Je vais continuer a montrer, que s’aimer est une obligation. Il faut areter se punir, et d’exiger tant de soi…

Chacun est Unique ! C’est la chose la plus merveilleuse au monde ! Être Unique !

Crédits Photos : Mery Olmeda – Molmedog (Instagram)

Dire aux autres ….

Que veut tu transmettre aux autres femmes, qui vivent les mêmes « obsessions » ?

Être bien, c’est un état d’esprit ! Pas Une Taille ! C’est mon hymne aujourd’hui.

Quel conseil donnes tu, as toutes les femmes « grande taille », qui n’osent pas a s’accepter ou a devenir modèle, s’exposer ?

Qu’elles se regardent dans le miroir, chaque jour. Prendre des photos et des poses différentes, observer chaque centimètre de son corps et essayer de « se » et « le » comprendre. Prendre soin de son corps, comme il est.

Cette analyse, même si au début c’est dur, de ne pas la commencer avec un  » à priori  » négatif. Il faut du temps pour apprendre a aimer son corps, comme il est. Changer les mots, qui viennent du « s’est moche » « quelle horreur » en « c’est moi, je suis belle, je m’aime, j’aime ce que je vois, Je suis UNIQUE ».

Et le faire en s’accompagnant de la lecture, de références, apprendre des expériences des autres, c’est un aide précieux, pendant tout ce processus…..

Et ne jamais oublier que Vous Mesdames, êtes merveilleuses, sexy, fortes et libres!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Consent Management Platform by Real Cookie Banner

Vous recherchiez quelque chose?