Accueil » Photos Fétiche Nylon ou Fétiche Photos ?

Photos Fétiche Nylon ou Fétiche Photos ?

Quand on décide de prendre et publier de photos de sois même, nous sommes toujours dans le doute. Est-ce que j’aime le nylon et je veux partager ou j’aime que les autres vivent leur fétiche nylon au travers de mes photos…. ?

Je mes suis toujours demandé de quel coté du questionnement je me positionne. J’aime shooter comme modèle, mais dans un certain cadre. Spécialement pour les demandes contractuelles ou collaborations.

J’aime aussi publier mes photos faites maison, pour le grand public via les pages internet. Photos sans prétentions et sans chichis.

Mais quel type de photos attire vraiment le fétichiste nylon ? La plus sexy ? La plus simple ? La moins provocatrice ? Les plus photoshopées ?

En même temps, je me demande aussi, si le modèle photo, n’a pas ce double fétiche, la photo nylon d’un coté et le regard du fétichiste nylon de l’autre.

Les fétichistes aiment les détails ! La couture, le talon, le style du bas nylon, l’escarpin, l’attitude. Ils passent la photo sous la loupe. C’est leur truc, quoi. Et moi, ou autre, on le sais !

J’aime dès fois laisser certains « détails » se voir, ou « frustrer » mon public. Il y a ce jeu qui se créé au tour d’une photo, sans qu’on échange vraiment ! Le seul échange c’est l’act artistique. Ca n’empêche pas qu’on peut ressentir ce qui plait ou pas, dans le regard de celui qui attend la photo suivante…

Dès fois, j’aime me faire plaisir, et mettre en scène un « jeu » du détail », couper la photo exactement là ou il faut, ouvrir ou pas les jambes, toute en subtilité, ou simplement sortir des photos brutes, sans aucun chichi, et de moins en moins de la lingerie ….

Ici intervienne aussi la question : suis je fétichiste de mes photos ?

Modèles Alice Lango – by DIVANYLON

Montrer les détails du bas nylon

Un détail fait le plaisir de ce fétichiste pour lequel on met les jarretelles et on pose. Il faut beaucoup de connaissance autour du sujet de bas pour qu’on montre exactement ce qu’il faut.

Les fétichistes aiment regarder les pieds, les jambes, les cuisses et la suggestion. Contrairement aux vidéos, la photo n’a pas d’interactivité, donc, il faut une attitude qui va avec les jambes et les nylons.

Détail nylon et pieds pour un connaisseur – modèle Alice Lango

Il y a dès modèles comme moi, qui n’aiment pas trop faire de tonnes. Sans photoshop, sans mise en scène. Juste mettre ses pieds avec des bas au centre du monde ! Est-ce qu’il est vraiment important de scénariser chaque photo ? Non ! C’est certain, quand on s’adresse a toute le monde qui aime les pieds « nylonés ».

Autant les photos sont trop « élitistes » autant le publique passe a autre chose ! Important c’est de mettre en valeur ce qu’on veut voir pour satisfaire une certaine envie, dont on a conscience !

Si on montre que les détails qu’on nous mettent dans la « bonne lumière » alors, notre publique sera déçu ! On s’adresse plus a lui…. Mais a satisfaire notre envie ….

Voici le coté « sexualisé  » du fétiche nylon

J’aime montrer aussi les photos ou la lingerie est mis en avant. Avec ou sans les accessoires qui font « vibrer » certains « esprits ». Assez « sexualisés » aujourd’hui les bas de nylon, ne traverse la mode que par le coté intime. Rarement on les introduisent comme de vrais produits de prêt à porter.

Dans la mémoire collective, le bas est synonyme de sexualité. Et les photos lingerie – bas nylon sont mis dans une certaine case. Forcement, les modèles qui assument ce coté sont de moins en moins.

Bas nylon cubain style Anglais – Modèle : Alice Lago – Crédits photos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Consent Management Platform by Real Cookie Banner

Vous recherchiez quelque chose?